Des délits et des peines : Suivi de Avis au sujet de la peine de mort par Cesare Beccaria

Des délits et des peines : Suivi de Avis au sujet de la peine de mort par Cesare Beccaria
Titre de livre : Des délits et des peines : Suivi de Avis au sujet de la peine de mort
Auteur : Cesare Beccaria
ISBN : 2743628618

Des délits et des peines : Suivi de Avis au sujet de la peine de mort par Cesare Beccaria est disponible au téléchargement en format PDF et EPUB. Ici, vous pouvez accéder à des millions de livres. Tous les livres disponibles pour lire en ligne et télécharger sans avoir à payer plus.

Cesare Beccaria avec Des délits et des peines : Suivi de Avis au sujet de la peine de mort

Ce livre historique peut contenir de nombreuses coquilles et du texte manquant. Les acheteurs peuvent généralement télécharger une copie gratuite scannée du livre original (sans les coquilles) auprès de l'éditeur. Non référencé. Non illustré. 1823 edition. Extrait: ...quelque espoir d'impunité ' % i. i Pense-t-on que le méchant, avec des exemples toujours presens de la vigilance au magistrat t ose se livrer à ses pernicieux desseins? II regarde autour de lui, et il ne voit que des L'homme tremble à l'idée des maux les plus légers, lorsqu'il voit l'impossibilité de s'y soustraire; au lieu que l'espérance, cette douce fille du ciel, qui souvent nous tient lieu de tous les biens, éloigne sans cesse l'idée des tormens les plus cruels, pour peu qu'elle soit soutenue par l'exemple de limpunité, que la faiblesse ou l'amour de l'or n'accorde que trop souvent. Quelquefois on s'abstient de punir un délit peu important, lorsque l'offensé le pardonne. C'est nn acte de bienfaisance, mais un acte contraire au bien public. Un particulier peut bien ne pas exiger la répa te'moins prêts aie dénoncer, et l'homme du peuple tout prêt à le poursuivre. Il tremble, il pal il, il Se'cache à sa vue; il cherche l'ombre, ctne trouve partout qu'une odieuse lumière. A peine l'idée du crime se présente, qu'il la comprime dans le fond de son atne, et il craint encore que l'oeil perçant du magistrat ne la surprenne. Il fuit enfin une terre qui ne supporte pas le vice, orf devient bon, en perdant l'espérance d'être ineVhapt avec impunité. ( SfiavAN, Discours sur l'administration de la Justice criminelle. ) ration du tort qu'on lui a fait; mais le pardon qu'il accorde ne peut détruire la nécessité de l'exemple. Le droit de punir n'appartient à aucun citoyen en particulier; il appartient aux lois, qui sont...